Apprendre et réussir le grand écart de chez toi en 3 mois

Avec le seul programme de souplesse pour progresser en danse et disciplines artistiques

Garder sa motivation pour s’étirer régulièrement

Au début tout allait bien.

Tu t’es dit « c’est bon cette fois je vais l’avoir. Je vais m’étirer chaque soir et je pourrais enfin me mettre en grand écart ! »

Pendant 1 mois tu as essayé de rester assidu. Les deux premières semaines tu t’étirais tous les jours.

 

Au départ tu as vu des progrès flagrants sur ton niveau de souplesse. Tu descendais plus bas sur ton grand écart latéral, et même facial. Tu étais heureux de voir que tu allais peut-être enfin réussir à avoir ton grand écart !

 

Tu arrivais à t’étirer, la motivation était présente mais à force tu as commencé à perdre la discipline des débuts.

 

Ça devenait de plus en plus dur de vouloir faire des étirements. Puis tu as raté un jour sans faire tes étirements, puis deux, puis trois…

Et ce cycle de démotivation ne s’est pas arrêté. Au point où tu as quasiment arrêté de faire le grand écart.

 

Tu as du mal à tenir le rythme et t’étirer sur le long terme.

Retrouver ses progrès des débuts sur sa souplesse

Tu n’avances plus sur tes écarts.

Ça paraît trop dur et trop compliqué d’avoir son grand écart finalement.

Sans un plan clair, tu ne progresses pas correctement et ça te frustre.

 

Tu ne sais vraiment pas comment faire pour réussir le grand écart.

 

Tu commences à te dire que tu ne l’auras jamais, que tes hanches ne sont pas faites pour.

Pourtant tu gardes toujours cette voix qui te dit d’essayer. Tu voudrais réussir cet objectif qui te tient à coeur depuis des années.

 

Si les autres y arrivent pourquoi pas toi après tout ?

Se libérer des techniques douloureuses et non adaptées

Tu as essayé différentes techniques et astuces pour avoir ton grand écart.

 

Peut-être qu’au début tu as tenté de t’étirer en te mettant plusieurs minutes en grand écart.

Tu as eu des résultats les premiers jours mais tu t’es vite mis à stagner. Ton corps a fini par bloquer et il est devenu impossible de descendre.

 

Ensuite tu as sans doute essayé de forcer sur tes muscles pour descendre plus vite en écart. Encore une fois tu n’as pas vu de progrès, à part des douleurs de hanches et à l’arrière des cuisses.

Dans ces deux cas, tu t’es rendu compte qu’il n’est pas possible de descendre en grand écart en forçant le corps.

En dehors des techniques douloureuses, tu as répété tes étirements habituels vus en cours de danse.

 

Pour ne pas te lasser tu as cherché de nouveaux exercices sur youtube. C’était un bon moyen de diversifier un peu tes séances d’étirements et trouver de nouvelles techniques.

Tu t’es élaboré une routine d’étirements avec tout ça sans être vraiment sûr des exercices choisis, de l’ordre, du temps et de ta méthode d’exécution.

 

Tu n’es pas sûr de ce que tu fais et tu doutes que ce soit la bonne manière à suivre pour devenir souple.

 

Finalement tu ne connais pas d’autres étirements, et ce manque de variété t’ennuie profondément.

Tu sens que tout cela n’est pas suffisant pour réussir à devenir souple.

Tu souhaites vraiment t’assouplir, sans avoir à bricoler et répéter le même entraînement à l’infini.

Tu aimerais comprendre la logique et enfin descendre en grand écart, sans avoir à y réfléchir.

La solution pour apprendre le grand écart est de ne pas faire le grand écart

Le grand écart ne représente que la fin d’une routine d’étirements.

 

En te mettant directement en grand écart le cerveau t’envoie trop de tensions.

ll est quasiment impossible de descendre sans forcer.

Pour réussir à descendre jusqu’au sol ce sont tous les exercices qui précèdent qui t’aident à descendre avec aisance et facilité.

 

Bien sûr cette aisance ne vient pas par magie.

Respecter l’anatomie de tes muscles pour réussir le grand écart

Pour descendre en grand écart il faut comprendre l’anatomie et les muscles les plus sollicités pour ce mouvement.

Quand tu comprends l’action des muscles comme les adducteurs, le psoas ou bien les ischio-jambiers, tu n’as aucun problème pour te placer en grand écart et progresser à chaque fois.

 

Tu améliores ton ouverture de hanches avec logique et facilité, sans avoir à rester deux heures en grand écart et espérer enfin poser les cuisses au sol.

 

Comprendre ce dont ton corps est capable c’est l’arme secrète pour réussir tes routines d’étirements.

Tout devient clair, logique, et ton corps devient souple facilement.

Relaxer ton corps pour descendre à coup sûr en grand écart

C’est en relaxant les muscles les plus utiles à ta progression sur le grand écart que tu prends le contrôle sur tes sensations.

 

En utilisant l’anatomie à ton avantage tu peux t’étirer avec des enchaînements fluides et des séquences précises pour progresser à chaque routine.

 

Tu ne sens jamais ton corps bloquer lorsque tu veux descendre en grand écart. Tu sens tes muscles se détendre et se relaxer sans avoir mal.

 

Tu fais comprendre à ton corps qu’il a le droit de descendre jusqu’au sol. Tu ne sens pas de douleurs insoutenables à l’arrière des cuisses ni dans les hanches ou le dos.

 

Tu vois des progrès réguliers, ta motivation reste au top, et tu ne désespères pas. Tu atteins enfin ton objectif sans te dégouter en chemin.

 

Tout s’enchaîne avec fluidité et le grand écart se fait simplement.

Nous avons créé la méthode de la Stretching Master Class pour descendre en grand écart sans blocage

1. Échauffer et préparer les articulations en douceur avec de la mobilité

En ciblant les articulations comme les hanches et les muscles du plancher pelvien tu anticipes les étirements à venir pour descendre en grand écart.

Tu chauffes le corps, tes progrès sont plus rapides, et tu diminues la possibilité de te faire mal lors d’un étirement intense.

2. Étirer individuellement les muscles les plus sollicités pour se mettre en grand écart

Une fois chaud, tu peux te poser sur ton tapis et relaxer les muscles pour le grand écart recherché.

3. Suivre des séquences et progressions logiques pour chaque grand écart (latéral et facial)

Pour finaliser ta routine tu utilises des progressions logiques pour le grand écart. Tu apprends à te positionner, sans jamais forcer les muscles.
stretchingpro-programme-etirements-grand-ecart-sequences-progressions

4. Utilisation des techniques de PNF

La Facilitation Neuromusculaire Proprioceptive (PNF en anglais), est une technique d’étirement qui utilise les réflexes et contractions musculaires pour favoriser la relaxation des tissus.

La PNF te permet à la fois d’étirer et de renforcer les muscles sans te faire mal.

Tu ne deviens pas seulement souple mais tu renforces aussi tes muscles dans le même temps.

Cet avantage t’aide à réussir le grand écart mais aussi être à l’aise dans la position.

Imagine avoir la possibilité de partir d’une position debout, de te poser en grand écart et d’être à l’aise pour bouger dans cette position.

C’est ce que ce genre de technique t’aide à faire.

Il ne s’agit plus d’apprendre seulement le grand écart mais d’atteindre un niveau de souplesse impressionnant et de le garder sur le long terme.

En combinant ces étapes précises d’assouplissement tu profites d’un étirement quasiment chirurgical sur le muscle que tu souhaites assouplir en un temps-record.

 

Plus besoin de rester plusieurs minutes dans la même position.

Il ne suffit que d’une minute par étirement pour assouplir complètement toutes les fibres musculaires et progresser sur ton grand écart.

 

Finis les blocages au niveau du psoas ou du quadriceps.

 

Tu peux enfin te rapprocher du sol et finaliser ces derniers centimètres qui te bloquaient depuis si longtemps.

Rien n’est comparable en matière d’efficacité pour devenir flexible et le rester.

Stretching Pro présente :

La méthode Stretching Master Class pour réussir ton grand écart en seulement 3 mois

Le seul programme de souplesse qui te guide pas à pas pour progresser en danse et en disciplines artistiques

stretchingpro-stretching-master-class-programme-routine-grand-ecart-lateral

Programme débutant – Apprendre à s’étirer

Pour construire une fondation de souplesse en s’habituant aux étirements et prendre l’habitude de le faire régulièrement.

Cette étape t’aide à t’assouplir sans être dans des positions inconfortables.

Programme avancé – Réussir le grand écart

Travailler à fond sur les grands écarts pour les réussir de la meilleure manière possible et devenir à l’aise dans la position.

Chacune des routines t’apprend à faire le grand écart avec des séquences précises et des progressions pour le latéral et le facial.

Ce que tu vas recevoir dans ton programme

stretchingpro-programme-etirements-grand-ecart-lateral-video

Nous avons condensé tous les ingrédients essentiels dans notre programme pour te donner le plus de chance de réussir tes grands écarts !

stretchingpro-programme-etirements-grand-ecart-facial-video

Bonus : Méthode pour faire le pont

Nous savons que la danse et le pole dance te demande aussi d’être souple du haut du corps en plus de savoir faire les grands écarts. Dans la Stretching Master Class tu reçois un bonus gratuit pour apprendre à faire le pont.
stretchingpro-programme-etirements-grand-ecart-pont

Qui sommes-nous et comment avons-nous créé la méthode Stretching Master Class ?

Nicolas et Manon Fenery, nous sommes frère et soeur.

Nous avons combiné nos forces pour créer une méthode unique afin d’apprendre le grand écart de chez soi avec les meilleurs exercices.

 

Manon pratique la danse depuis plus de 15 ans et a également été professeure de danse Hip Hop et Modern Jazz.

Nicolas en tant que passionné de sport s’est instruit tout seul pour se former avec les meilleurs dans le domaine des étirements. Il a suivi plusieurs formations et a lu de nombreux livres pour tout comprendre du stretching et de l’anatomie.

 

Avec nos 2 forces combinées, nous avons créé ce programme d’étirements spécialement conçu pour les danseurs cherchant à obtenir leur grand écart et le garder sur le long terme.

 

Nous aussi utilisons cette méthode pour toujours garder nos grand écarts après toutes ces années.

Obtiens ton grand écart comme eux

Ca faisait 4 ans que je voulais avoir mon grand écart mais j'y étais jamais arrivé. Maintenant je me place en grand écart latéral sans problème et j'ai presque mon grand écart facial (plus que quelques centimètres)
Guillaume
Ca faisait longtemps que je cherchais un programme de flexibilité comme ça. En tant que danseuse, je voulais devenir beaucoup plus souple et ça a vraiment bien marché. J'ai réussi à avoir mes grands écarts au bout de 2 mois et je continue d'utiliser le programme pour garder ma souplesse
stretchingpro-stretching-master-class-programme-emma
Emma
Au début je pensais ne pas y arriver vu mon niveau de souplesse quand j'ai commencé (je touchais même pas mes pieds...). Ca a pas été facile mais les progressions du niveau débutant m'ont permis de devenir plus souple petit à petit jusqu'à atteindre le niveau avancé. J'ai pas encore mon grand écart mais d'ici 1 mois ça devrait être bon !
Clémence
Le programme est vraiment bien construit et avec des bons étirements. En plus c'est simple à suivre grâce aux vidéos de chaque exo. Comme ça j'adapte les étirements dont j'ai besoin avec mes entraînements de taekwondo pour augmenter ma souplesse
stretchingpro-stretching-master-class-programme-alex
Alex

Passe au niveau supérieur en apprenant le grand écart

Apprendre le grand écart se révèle être bien plus simple et rapide quand tu es guidé et que tu sais quoi faire.

Ne rate pas l’occasion d’enfin réussir ce que tu rêves de faire depuis longtemps.

Tu seras heureux de pouvoir te dire « j’ai enfin réussi à avoir mon grand écart » !

Un système de progression unique pour réussir le grand écart et le garder

Apprendre le grand écart se révèle être bien plus simple et rapide quand tu es guidé et que tu sais quoi faire.

Ne rate pas l’occasion d’enfin réussir ce que tu rêves de faire depuis longtemps.

Tu seras heureux de pouvoir te dire « j’ai enfin réussi à avoir mon grand écart » !

APPREND À FAIRE LE GRAND ÉCART SANS TE FORCER

La Stretching Master Class t’apprend à faire le grand écart de chez toi en 3 mois

Le programme est garanti à 110% sous 30 jours. Si tu n’aimes pas, envoie nous un simple email, nous ne poserons pas de question

Les réponses à toutes tes questions

Mises à jour gratuites

Nous mettons régulièrement à jour nos programmes en fonction des commentaires de nos clients et des nouvelles choses que nous avons apprises. Tu n’auras jamais à payer pour la version la plus récente.

Accès à vie

Tu ne perdras jamais l’accès a tes programmes. L’accès à la plateforme restera toujours disponible.

Aide à distance

Si jamais tu es bloqué et que tu as besoin d’aide, tu peux facilement nous envoyer un message et obtenir notre assistance. Nous sommes là pour t’aider.

Il y a plusieurs critères qui entrent en jeu comme ton niveau de départ, ton âge, ton sexe (les femmes ont des tissus naturellement plus souples) ou ton assiduité sur les 3 mois par exemple.

Ce que je peux t’assurer c’est que tu vas forcément devenir (beaucoup) plus souple. Peut-être tu ne seras pas en grand écart complet au sol en 3 mois mais tu y seras presque et tu auras juste à suivre le programme un peu plus longtemps pour arriver à les avoir complètement !

PS: le grand écart latéral largement atteignable en 3 mois, pour le facial cela peut prendre plus de temps.

Il n’y a pas d’âge pour commencer à apprendre le grand écart. Tu peux débuter dès maintenant.

Bien sûr, avec le temps tes tissus deviennent moins souple. C’est donc plus rapide d’arriver à avoir son grand écart si tu as 21 ans que si tu en as 44 mais tu peux tout à fait le faire peu importe ton âge.

Oui ! Tu peux avoir ton grand écart même si tu es un homme.

Les femmes sont juste naturellement plus souple des hanches mais ta masse musculaire t’aidera pour les techniques de PNF.

Si ! La souplesse est même un très bon complément à la musculation.

Nous avons nous même réussi à nous muscler tout en améliorant notre souplesse sans aucun problème. Avoir une bonne flexibilité nous aide même à augmenter nos performances et à diminuer nos douleurs lors de nos séances de musculation.

Évidemment, si tu es bodybuilder professionnel, le surplus de masse musculaire va freiner la souplesse mais il n’est pas impossible de faire le grand écart en étant aussi musclé (Charles Glass et Flex Wheeler sont de bons exemples).

C’est possible, mais c’est rare.

Tu peux avoir un col du fémur étroit qui ne laisse pas ta hanche s’écarter vers l’extérieur. Si tu as ce qu’on appelle un « coxa vara », tu peux tout de même essayer d’apprendre le grand écart et nous demander à tout moment d’être remboursé si jamais tu ne vois aucun résultat.

En dehors de cas rares comme des malformations de la hanche, le grand écart est possible.

La plupart de nos élèves remarquent une meilleure souplesse en moins de quatre semaines. Les changements majeurs comme les grands écarts prennent plus de temps.

Tu peux nous envoyer un message directement à nicolas@stretchingpro.com

Commence le programme et réussis enfin ton grand écart

stretchingpro-stretching-master-class-programme-routine-bas-corps

Stretching Master Class

50
  • Vidéos entières à suivre facilement et vidéos explicatives si tu préfères suivre seul
  • Programme divisé en 2 niveaux pour augmenter ta souplesse de façon progressive et suivre même si tu débutes
  • 2 personnes dans les vidéos pour te montrer les mouvements avec différents niveaux de souplesse
  • Techniques d’étirement les plus adaptées pour le grand écart (PNF et Myofasciaux)
  • Plus de 100 exercices en vidéos
  • Accessible de n'importe où dans le monde
GARANTIE 30J

PROMO 20% - CODE: souplesseecart20

Jours
Heures
Minutes
Secondes
La promotion est terminé

Si notre programme ne te convient pas ou que tu ne vois aucun résultat, nous te remboursons à 110% sous 30 jours sans poser de questions.

Si tu ne vois pas une différence importante sur ta souplesse il est hors de question que nous te fassions payer.